En collaboration avec Vanessa Kunz (photographe)

 

 

Avec Empreintes et Grands espaces, la galerie Paul-Bovée devient le réceptacle d’une grande installation mêlant les travaux de deux jeunes artistes jurassiennes ainsi que plusieurs techniques différentes.

L’exposition a comme sujet plastique central les tapisseries et les cadres. Les deux artistes veulent jouer sur le côté unique/multiple de ces matériaux. Elles souhaitent ainsi explorer de nouvelles présentations et mises en place de ces objets qui ont, à la base, une utilité uniquement esthétique. La décoration d’intérieur, l’ornementation ou encore les tapisseries, sont le plus souvent inspirées de motifs du monde sauvage. Plutôt que de s’intéresser à l’Homme dans la nature, c’est un prélèvement de nature apportée chez l’Homme qui se place au centre de leur démarche.

Elles travaillent essentiellement avec du bois brut, du papier recyclé et des photographies analogiques, donc non modifiées, ce qui évoque évidemment le recyclage et la reconversion des matériaux. Les deux artistes s’intéressent ainsi aux médiums leur permettant de garder des traces du monde sauvage. Par exemple, les marques de lumière sur les photographies de Vanessa Kunz sont les traces d’une lumière réelle qui était présente lors de la prise de l’image. La tapisserie de Lara Paratte s’inspire d’anciennes gravures que les colons pouvaient posséder dans leurs demeures et qui représentaient une terre d’aventure paradisiaque telle qu’ils la percevaient.

Lara Paratte -
Lara Paratte -
Lara Paratte -
Lara Paratte -
Lara Paratte -
Lara Paratte -
Lara Paratte -
Lara Paratte -
share