Whitechapel

Janvier 2014
Photographie

12 × 8 cm 

 

Fin des années 1880, la photographie fait ses premières apparitions dans la presse. C’est aussi à la fin de ces années-là, à Londres, que se multiplient les meurtres du criminel dit «Jack l’Eventreur». L’histoire de ce tueur qui n’a jamais été retrouvé est un fait divers qui, au fil du temps, est devenu un mythe. Faute de témoignages photographiques du meurtrier, seules les photographies de lieux et des victimes donnent la preuve visuelle de ces événements. Depuis 1888 à aujourd’hui, beaucoup de films se sont appropriés l’ambiance et le décor de Whitechapel.

J’ai reconstitué une maquette en carton avec plusieurs éléments architecturaux de films, fictions et fanart dans lesquels l’histoire de Jack l’Eventreur est retracée. J’ai photographié numériquement en utilisant de longues durées d’exposition, à la vraie lumière du crépuscule, des éléments de la maquette pour m’approprier l’histoire et créer un monde étrange et mythique dans lequel l’ambiance de Whitechapel est reconnaissable. 

Lara Paratte -
Lara Paratte -
Lara Paratte -
Lara Paratte -
Lara Paratte -
share